Participe passé les accords et les désaccords

Les désaccords des accords du participe passé…

2 juin 2020 - ,

Participe passé : désaccord !

Participe passé… Pour faire en sorte que votre orthographe ne soit pas en plein désaccord avec les règles, sans pour autant vous obliger à travailler très dur, il y a une solution ludique : chantez !

Le tango désaccordé !

« ils se sont tenu la main », sans « s », oui, mais..
« ils se sont tenus par la main », avec un « s » !

Une autre ?
« ils se sont laissés aller », avec un « s », oui, mais…
« ils se sont laissé aller », sans « s »
Cauchemar, hallucination !

Une autre, juste pour rire ?

On écrit bien : « les deux pommes que j’ai mangées ». é-e-s… parfait, excellente application de la règle !
Oui mais… Oh la la… on écrit : « les 2 kilos que j’ai soulevé », sans « s ». On rêve…

Encore ?

Restons avec nos pommes, oui, « les deux pommes que j’ai mangées ». Mais, avant de les manger, on les a achetées… c’était cher ? Oui, deux euros pour deux pommes… effectivement… « les deux euros qu’elles ont coûté », c’était beaucoup ! Oui, vous avez bien lu, « coûté » et non « coûtés » comme on aurait pu le penser, puisque « euros », c’est masculin pluriel… De quoi avaler de travers !

On y passe encore un peu de temps…

Ces histoires de pommes, décidément, c’est une vraie compote !
D’ailleurs, c’est simple… « les deux heures que j’ai passé à chercher à les comprendre », je m’en souviendrai longtemps !
Et oui… « deux heures », c’est féminin pluriel… et pas d’accord pour le participe passé « passé ». Sale temps !

Oui, confirmation…  On écrit bien « les pommes que j’ai mangées », en accordant le participe passé… et oui, on écrit « les dix minutes que j’ai passé »…sans accord ! Diabolique, c’est sûr !

Participe passé…. Que faire ?

Et oui… que faire, que faire face à une situation aussi compliquée ? Et bien, surtout, il ne faut pas se prendre la tête à chercher à retenir des règles rébarbatives. De façon beaucoup plus légère, le sourire aux lèvres, allez danser, aller danser « le tango des accordés »…

« Allez les filles, allez les gars,
en le dansant à petits pas
il vous aidera, ce tango-là,
à vous élancer sur la piste !
Plus une faute, chapeau l’artiste !
C’est le tango des accordés !

Allez, chantez, dansez !

Le tango des accordés » ou bien « Prenons la route » ! ou bien encore « Les pépés diaboliques » vont vous aider parmi les règles, pièges et exceptions des accords du participe passé !

NB Dans le texte, on a vu passer le mot « cauchemar ». Et bien, même si « faire un cauchemar » se dit « cauchemarder », ne vous laissez pas tenter, et n’écrivez pas cauchemard, avec un « d », comme on le voit très souvent !

75 fables 25 chansons pour apprendre l'orthographe

LIENS : Les 25 chansons  Les 75 fables  Les 100 dictées  Les exercices  Les articles  

 
 

Les 100 fables et chansons en cadeau !
Abonnez-vous aux cours personnalisés en ligne,
avec exercices !

2 commentaires

  • Anonyme a dit :

    Que faire ?
    On n’a qu’à décider de ne jamais accorder un participe passé dans un passé composé pronominal ou avec l’auxiliaire « avoir ». Simple et efficace, pourquoi s’emmerder avec des règles à la con que personne ne sait appliquer ?
    Soyons sérieux une minute, tous les linguistes sont unanimes sur la nécessité de réformer le fonctionnement accord du participe passé, alors qu’attendons‐nous ?

    • Jean-Vincent a dit :

      Sans vouloir polémiquer, cher « anonyme@anonyme », il me semble que « s’emmerder avec des règles à la con » est d’un français discutable, et que « personne ne sait appliquer » est quelque peu abusif !
      De même, d’ailleurs, que « tous les linguistes sont unanimes » ! (Et ceci sans relever le fait que, s’ils sont unanimes, il n’est pas nécessaire de mettre « tous les »…).
      Ceci dit, les règles d’orthographe, de grammaire, et de conjugaison qui font toutes les nuances et toute la richesse du français sont effectivement, parfois, compliquées et rébarbatives. Et c’est bien pour les rendre à la fois plus simples à comprendre, et plus simples à mémoriser, que je me suis amusé à les transposer en 25 chansons et 75 fables !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *