Comme convenu ou comme convenue ? - Règle d'orthographe

Comme convenu, à l’heure convenue ?

5 juin 2015 - , ,

Comme convenu ou comme convenue ?

Allez, tope là !

Nous jouerons au tennis la semaine prochaine, comme convenu.
C’est à dire comme il est convenu entre nous. Masculin !
Et ce n’est pas parce qu’il s’agit d’une semaine, féminin, qu’il faut se croire obligé de mettre « convenu » au féminin !

Dans l’expression « comme convenu », le participe passé de « convenir », c’est à dire  » convenu », est invariable.

« Comme convenu, je vous envoie la lettre convenue »…

Alors, maintenant, un piège un peu plus méchant: « Comme convenu, je vous envoie la lettre convenue »…
Et oui, c’est comme ça !
Le premier « comme convenu », c’est le même principe que précédemment : « comme il était convenu entre nous ».
Mais le second « convenu » s’accorde avec « lettre ». Il s’agit d’une lettre au contenu prévu à l’avance, dont la teneur était préalablement convenue entre les deux personnes !

« une attitude convenue »

Là, c’est accordé par extension.
« Le ministre s’est retrouvé dans une situation assez comique, mais il a gardé une attitude convenue ».
Bien entendu, il n’y a pas eu de réflexion, à l’avance, sur l’attitude à prendre précisément, en telle circonstance ! On veut simplement dire que le ministre a gardé l’attitude que l’on attend d’un ministre, d’une façon générale.

Alors, on résume ? Bon, prenez votre souffle…

En conclusion, il est bien convenu que les documents convenus seront remis par les responsables du mouvement, comme convenu, pour que soient prises les décisions convenues, ce qui permettra à chacun de conserver une attitude convenue, même si elle est un peu protocolaire, puis de repartir mettre en place les dispositions convenues, comme convenu au préalable !

…et l’orthographe, dans tout ça ?

Alors, vous avez eu les explications recherchées concernant cette expression diabolique, « comme convenu », dont on ne sait jamais trop si elle s’accorde ou pas !
Mais, bien entendu, vous savez qu’il existe beaucoup d’autres pièges concernant notre belle orthographe française…!
Si je vous dis qu’il serait bon de s’y remettre, je vous vois d’ici faire la grimace : règles compliquées, grammaires rébarbatives, jargons de spécialistes jargonnants, migraines et prise de tête !
Pour ma part, j’ai voulu tenter une autre approche, une approche par le plaisir !
Car, c’est bien connu, quelqu’un qui travaille avec plaisir en oublie qu’il est en train de travailler, et il apprend sans même s’en rendre compte !
Par conséquent, c’est ce que je vous propose, bien sûr !
Aussi, l’orthographe, cette orthographe si compliquée, aux règles bizarres et aux exceptions innombrables, j’en ai fait des fables et des chansons !

L’orthographe en fables et en chansons !

Promenez-vous un peu dans mon « blog orthographique », et vous allez découvrir 25 « orthochansons », et 75 « fables orthographiques », bref, 100 solutions souriantes pour l’orthographe.

Chacune d’entre elles possède une fiche descriptive qui, entre autres, présente une petite vidéo constituée d’extraits.

75 fables 25 chansons pour apprendre l'orthographe

LIENS : Les 25 chansons  Les 75 fables  Les 100 dictées  Les exercices  Les articles  

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *