accord des verbes

Accord des verbes – Règles de base de l’orthographe – N°29

7 mai 2018 - ,

Accord des verbes : panique ?

Accord des verbes … Il suffit de prononcer ces trois mots pour que, tout de suite, ce soit la grosse inquiétude ! Et il vient immédiatement à l’esprit les règles tortueuses et des exceptions tordues du monstre absolu nommé « les accords du participe passé » !
Et nous passerons sur la différence entre futur et conditionnel, sur les différentes formes du présent (et oui !),
Etc., etc.…
et bien, non. Dans cet article, nous n’allons pas entrer dans ces détails compliqués : nous allons simplement poser les principes généraux de l’accord des verbes… et ce n’est déjà pas si mal !

Accord des verbes : principe général… le verbe s’accorde avec son sujet.

Et pour mettre la main sur ce fameux sujet, il y a une formule magique : « qui est-ce qui ? ».
Les oiseaux chantent dans les branches. Qui est-ce qui chante ? Les oiseaux, pluriel.
Les oiseaux chantent dans les branches qui bougent sous le vent. Qui est-ce qui bouge ? Les branches, pluriel.
Les oiseaux chantent dans les branches que le vent fait bouger. Qui est-ce qui fait ? Le vent, singulier

Jusque-là, tout va bien !

Oui mais, attention, « s’accorde avec le sujet », c’est vite dit ! Car le sujet peut être deux !
Le merle et le rossignol chantent dans les branches. Qui est-ce qui chante ? Le merle et le rossignol. Ils sont deux, et le verbe est au pluriel !
Bien sûr, le sujet peut être trois, aussi.
Le merle, le rossignol et le moineau chantent…
En réalité, le sujet peut être n’importe quel nombre.
Les merles, les rossignols et les moineaux chantent…

Après « je »…

Après « je », la terminaison du verbe est toujours un « E », ou un « S ». D’abord je mange, ensuite je dors.
Attention, exceptions : pouvoir, vouloir, valoir. Je peux le faire parce que je veux le faire, et c’est pour cela que je vaux cher.

Après « tu »

Après « tu », la terminaison du verbe est toujours un « S ». Au moins, cela, c’est clair ! D’abord tu manges, ensuite tu dors.
Attention, nous retrouvons les mêmes exceptions : pouvoir, vouloir, valoir. Tu peux le faire parce que tu veux le faire, et c’est pour cela que tu vaux cher.

75 fables 25 chansons pour apprendre l'orthographe

LIENS : Les 25 chansons  Les 75 fables  Les 100 dictées  Les exercices  Les articles  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *