les adverbes en emment et amment

Les adverbes en -ment : une collection de fautes d’orthographe à éviter

29 octobre 2018 - ,

Les adverbes en -ment

Les adverbes en ment : « …amment » ou « …emment » ? Ou autre chose ? il y a là une belle collection de fautes d’orthographe à éviter !

Mais encore ?

« Et la mer efface sur le sable les pas des amants désunis »… une chanson inoubliable… mais au fait… comment la mer efface-t-elle les pas ? Tout doucement… et pourquoi peut-elle le faire ? Parce que les pas ne marquent que très brièvement le sable… et, en dehors de toute poésie, le voici dans… les adverbes en –ment !

Il se prononce…

Prenons savamment, par exemple… La fin de cet adverbe en ment se prononce « amment ». Et c’est pour cela, bien sûr, qu’il y a un « a » ! Et bien… En fait, non !

Récemment… La fin de cet autre adverbe en -ment se prononce aussi « amment », et pourtant, il n’y a pas de « a », mais un beau « e »… Alors, pourquoi ce « e » ? Comment savoir ?

Et que penser de « faux », qui donne faussement ? Pourquoi ?

Mais aussi, que penser de « brièvement », de « vraiment », ou de « gentiment » ?
C’est là le grand mystère des adverbes en -ment ! Mais, il est possible d’y voir plus clair…

Un pas en arrière, un pas en avant !

Je vous propose une petite astuce, qui consiste, pour aller droit, à faire un pas en arrière, puis un pas en avant !

Un exemple : « prudemment ». Si nous regardons en arrière, nous découvrons l’adjectif « prudent », qui se termine par « ent ». Alors, son adverbe se termine par –emment ! Logique !
Un autre exemple : « savamment ». Regardons en arrière et nous découvrons « savant ». Alors son adverbe se termine par –amment !

Bien sûr, cela ne résout pas tout ! Je citais plus haut l’adjectif « bref », qui donne « brièvement », l’adjectif « vrai », qui entraîne « vraiment », ou l’adjectif « gentil » qui nous produit « gentiment » en abandonnant son « l » au passage !

Mais, disons que cette petite astuce permet au minimum de ne pas se tromper entre « a » et « e » à la fin des adverbes en –amment et -emment qui, jolis petits pièges, se prononcent les uns et les autres « amment » !

Une fable ?

Une petite fable pour se souvenir avec le sourire ? Il y en a une dans le blog, bien sûr ! Elle s’intitule « Savamment »... évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *