Grammaire et orthographe en rimes et en rythmes

Chansons et fables orthographiques : pour qui ?

20 mai 2020 - , , ,

L’orthographe en France.

Grammaire et orthographe posent problème a beaucoup ! Sans tomber dans le « c’était mieux avant », ni dans le « tout ça, c’est la faute aux écrans », on peut quand même établir un constat assez inquiétant : il y a environ 7 % de la population française qui se trouve en situation d’illettrisme.
Et attention, on parle là d’illettrisme…  autrement dit, le pourcentage de la population qui maîtrise très mal grammaire et orthographe est bien supérieur. Et, à un certain niveau, mal maîtriser l’orthographe, c’est aussi avoir de grosses difficultés à exprimer correctement sa pensée.

Il est vrai que l’orthographe du français est complexe. Aussi, quand on cherche à entrer de plain-pied dans cette forêt de règles, dans ses logiques plus ou moins illogiques, dans ses maquis d’exceptions, on se retrouve avec du lourd et du rébarbatif.
Autrement dit, avec l’inverse même de ce qu’il faudrait pour rendre la chose attractive, souriante, simple, et facilement mémorisable.

L’orthographe et le plaisir.

À partir du moment où l’on cherche à faire comprendre et mémoriser quelque chose qui n’est pas à l’évidence simple, on s’appuie automatiquement sur une approche pédagogique.
Cela peut être l’utilisation systématique de la répétition. Cela peut être l’usage de l’explication détaillée. Mais cela peut être aussi l’utilisation d’un levier pédagogique extraordinaire : le plaisir.
Et, pour grammaire et orthographe, quand on utilise le plaisir, l’apprenant a envie de continuer (qui veut interrompre le plaisir ?), et, ainsi, on arrive à ce résultat formidable : la personne se met à travailler… sans même avoir conscience qu’elle travaille !

L’auteur a utilisé ces principes dans de nombreux autres domaines que celui de l’orthographe, et, quand sur des sujets aussi sympathiques que «  la cotation financière des entreprises », ou « règles d’utilisation des produits phytosanitaires », il est nécessaire d’indiquer aux personnes qui suivent ces formations qu’il faut maintenant arrêter, parce que c’est l’heure de fermeture des bureaux… on voit bien que le plaisir est une motivation fantastique !

Alors, traiter grammaire et orthographe en rimes et en rythmes, c’est quand même beaucoup plus plaisant qu’en exposés de règles et d’exceptions !

Amélioration de grammaire et orthographe par fables et chansons : qui est concerné ?

Évidemment, en premier lieu, les enfants, et leurs parents… ensuite, il y a les établissements concernés par ce que l’on appelle le « Français langue étrangère ». Il y a aussi des orthophonistes, bien sûr. Et puis, malheureusement, de nombreux adultes qui éprouvent des difficultés, soit dans leur vie professionnelle, soit dans leur recherche d’emploi. Et, enfin, les entreprises !

Les enfants…

Ceux qui ont des problèmes d’orthographe ont souvent tendance à la considérer comme une ennemie qui a décidé de leur tendre tous les pièges possibles. Il y a donc une position de méfiance, voire de rejet.
Alors que, au contraire, si elle leur chante à l’oreille, si elle joue avec les mots, si elle raconte des histoires, elle peut devenir une amie.
Et l’on passe de l’ennui au plaisir, du rejet à l’envie.

Les orthophonistes…

L’auteur des chansons et des fables orthographiques a remarqué tout l’intérêt que le domaine de l’orthophonie et des orthophonistes leur porte. Et leur constat est que cette approche ludique « dédramatise » le sujet. Là encore, on passe du rébarbatif inquiétant au souriant rassurant.

Le domaine du Français Langue Étrangère (FLE).

Pour un étranger, le français, si beau, si riche, et si complexe, tout en subtilité et nuances, c’est un monde qui fait un peu peur. Alors, faire sourire, faire retenir aussi facilement que l’on retient une petite ritournelle, cela lève les craintes !
Ce n’est certainement pas un hasard si le premier organisme à avoir équipé tous ses ordinateurs de l’ensemble des fables et chansons présentées dans le Blog Orthographique a été… une école FLE !

Les entreprises.

Les multiples problèmes, aussi bien internes qu’externes, que la mauvaise orthographe peut poser à une entreprise sont connus, et dommageables. Et c’est un sujet sensible !

Grammaire et orthographe en rimes et en rythmes : 25 chansons et 75 fables orthographiques !

C’est un parti pris, l’auteur n’a absolument pas cherché à produire un ouvrage exhaustif sur les règles de grammaire, et les règles d’orthographe, et ceci jusqu’à la plus petite règle, jusqu’à la plus biscornue des exceptions. Pourquoi ?
Parce qu’il aurait refait ce qui a déjà été fait, une approche par la présentation des règles, et leur explication. Ce qui, d’ailleurs, peut être très utile pour approfondir.
L’objectif est autre.
Il s’agit de faire appréhender ces fameuses règles de grammaire et règles d’orthographe simplement par l’histoire chantée, par les rimes qui s’impriment dans l’esprit…
« Maître corbeau, sur un arbre perché, tenait en son bec un fromage… ».  C’est gravé !
Et bien, quand on voit des titres comme « La poule et le furet las », « La baleine amoureuse », « La brebis et la souris », ou « Le gâteau, le chien et le biquet », comment peut-on imaginer que se cache derrière tout un ensemble de règles qui seront ainsi apprises au fil de petites histoires en rimes, et gravées !

Vous pouvez, évidemment, retrouver ces 75 fables orthographiques et ses 25 chansons dans la boutique du blog.
Vous pouvez aussi, bien sûr, les acquérir et les utiliser sans la moindre limitation de fréquence ni de temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *