apprendre l'orthographe des faux amis

Les faux amis en orthographe

15 mars 2018 -

Apprendre l’orthographe des faux amis

Faux amis et autres dangers…

Les faux amis sont pires que les vrais ennemis !

Faux amis ? Ah, quand on arrive sur des problèmes de pluriel des chiffres, ou d’accords du participe passé, par exemple, la, on se méfie ! Ce sont de vrais ennemis, qui vous créent allègrement des fautes d’orthographe sans nombre !
Mais, on y prend garde (ne serait-ce qu’en allant chanter les chansons correspondantes dont je vous ai mis les liens ci-dessus, dans le texte)
Par contre, quand on arrive sur des mots qui se ressemblent et se mélangent en douce, là, on se méfie moins !
Apprendre l’orthographe, ce n’est pas simplement connaître les règles principales, même si elles se présentent en fables et en chansons ! C’est aussi apprendre l’orthographe des mots, et les choses se compliquent quand deux d’entre eux se ressemblent, et ceci sans avoir la même signification !

Un belge et les faux amis…

Un Belge, Marc Van Campenhoudt, a dirigé des travaux très savants sur la question. Il a effectué ces travaux au sein d’un centre de recherche, Termisti, et ils ont recensé environ un millier de faux amis !
Oui, un millier !
Je vous passe les définitions de l’homonymie, de l’homographie, et de l’homophonie, je vous passe encore plus rapidement celles de la parasynonymie et de la paronymie… Oui, rassurez-vous, je passe !
Je vais également passer sur des faux amis que l’on a peu de chance de rencontrer dans la conversation courante. La différence entre béguine et biguine est, évidemment, capitale, mais… on ne l’utilise pas tous les jours !

Je vais plutôt m’efforcer de concentrer les explications sur de faux amis que l’on peut rencontrer assez souvent.
Je vous donne deux ou trois exemples ci-dessous, et, par la suite, je vais consacrer quelques articles à ce sujet des « faux amis ». Vous les reconnaîtrez facilement : leur image distinctive représente deux canetons mignons qui se posent des questions !.

Abréviation, abrogation, abrègement

Voilà un bel exemple d’une petite brochette de faux amis. On sent bien qu’ils tournent autour de la même idée, mais…

Une abréviation

C’est un mot raccourci, abrégé. Ainsi, kilogrammes sera nommé kilo après abréviation. Ce que l’on appelle le langage SMS est truffé d’abréviations, parfois poussées à l’extrême… MDR !

Un abrègement

C’est une réduction de quelque chose. « Son texte est intéressant, mais beaucoup trop long. Après abrègement, il ne devrait pas faire plus d’une page ».

Abrogation ?

C’est l’annulation d’un texte, généralement officiel : un arrêté de conseil municipal, une loi, un décret…

Un autre exemple : affleurer et effleurer.

Affleurer

C’est être « à fleur », c’est-à-dire au niveau « tu ponces cette pièce de bois à fleur par rapport à celle-ci » c’est-à-dire, au même niveau. Par extension, le verbe peut s’appliquer de façon imagée : « la rivière est en crue, et, maintenant, elle affleure le pied des maisons », ou bien « j’ai eu peur. Cela m’a fait courir des frissons à fleur de peau ».

Effleurer

C’est passer très près. « Le coup ne m’a pas fait mal. Il m’a juste effleuré »

Apprendre l’orthographe lexicale

Non, il n’y a pas que les règles d’orthographe qui soient utiles ! L’orthographe des mots, c’est utile, aussi ! Et, avec ces articles sur les faux amis, nous allons faire un tour dans ce domaine, en présentant, pour chaque mot, son sens. Comprendre pour mieux apprendre !

 

75 fables 25 chansons pour apprendre l'orthographe

LIENS : Les 25 chansons  Les 75 fables  Les 100 dictées  Les exercices  Les articles  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *