conditionnel présent et conditionnel passé

Le conditionnel présent et passé…

23 janvier 2023 - ,

Ludo et la fée des grammaires…

Il était une fois dans une forêt enchantée, un petit lutin nommé Ludo. Il adorait faire des farces aux animaux de la forêt, mais il avait un problème : il ne savait pas quand il fallait utiliser le conditionnel. Il décida donc de demander de l’aide à la fée des grammaires.

La fée des grammaires lui expliqua que le conditionnel est utilisé pour exprimer une possibilité, une supposition, une intention ou un souhait. Elle lui donna des exemples, comme : « Si j’avais plus d’argent, j’achèterais une nouvelle baguette magique » ou « Je t’aiderais à apprendre le conditionnel si tu me promettais de ne plus faire de farces aux animaux »

Ludo comprit alors qu’il pouvait utiliser le conditionnel pour exprimer des possibilités comme « Si j’étais plus malin, je réussirais cacherais mes farces aux animaux » ou des évènements qui dépendent d’autres évènements comme « Mes copains et moi, nous trouverions des champignons si le temps était moins sec »

Conditionnel présent, et passé…

D’un coup de baguette, la fée des grammaires lui fit aussi apparaitre la différence entre le conditionnel présent et le conditionnel passé. Elle lui montra comment conjuguer les verbes avec les terminaisons appropriées et comment utiliser les auxiliaires être et avoir pour conjuguer au conditionnel passé.

Ludo était ravi de toutes ces nouvelles informations et décida de les mettre en pratique. Il se mit à exprimer ses souhaits et intentions avec le conditionnel en espérant qu’ils se réaliseraient et s’amusa même à imaginer des situations imaginaires pour s’entraîner à utiliser le conditionnel. Il devint rapidement un expert en grammaire et les animaux de la forêt l’apprécièrent, et d’autant plus que, très occupé, il avait arrêté de leur faire des farces. Il s’entraînait sans cesse à conjuguer des verbes au conditionnel passé, en utilisant l’auxiliaire « avoir » ou « être »
En sautillant dans les chemins, il chantonnait :
« J’aurais appris, mais c’était difficile… en fait, je n’aurais pas appris si la fée ne m’avait pas aidé ! La, la, la, la…  tu aurais appris, il aurait appris, nous aurions appris, vous auriez appris, ils auraient appris… »
La, la, la, la…  
« Je serais devenu très savant, mais c’était difficile… en fait, je ne serais pas devenu très savant si la fée ne m’avait pas aidé ! La, la, la…  tu serais devenu, il serait devenu, nous serions devenus, vous seriez devenus, ils seraient devenus… »
La, la, la, la…  

Les verbes en -ir et en -dre, au conditionnel

Il s’amusait aussi beaucoup à utiliser des verbes à l’infinitif avec la terminaison -ir comme « rire », ce qu’il faisait tout le temps, pour les mettre au conditionnel présent avec les terminaisons -irais, -irais, -irait, -irions, -iriez, -iraient.
Et il chantait : « Je rirais, tu rirais, il rirait, nous ririons, vous ririez, ils riraient », ce qui, bien sûr, le faisait beaucoup rire !
Ludo jouait également à conjuguer des verbes avec la terminaison -dre, comme « apprendre » avec les terminaisons -rais, -rais, -rait, -rions, -riez, -raient : j’apprendrais, tu apprendrais, il apprendrait, nous apprendrions, vous apprendriez, ils apprendraient.

Fier !

Il était fier de lui et utilisait ses connaissances avec aisance dans ses conversations avec les animaux de la forêt. C’était devenu un véritable expert en grammaire et tout le monde était impressionné par sa maîtrise du conditionnel, mais il faut bien dire, quand même, qu’il oubliait un peu de préciser que la fée des grammaires l’avait beaucoup aidé !

… et l’alouette ?

Oui, et l’alouette ? Si le lutin chantonne dans la forêt, l’alouette, elle, vole et virevolte au-dessus des champs. Et le chasseur la guette ! Le chasseur qui dit, et c’est très conditionnel, « je te plumerais », si je te vois, si je te tire dessus, et si je ne te manque pas ! De toutes ces conditions, j’ai fait une chanson. Et cette chanson, comme les 24 autres (et oui, puisque y en a 25 !), vous la trouverez à cette page.
…et si vous voulez un article très détaillé (mais très savant !) sur le sujet, je vous recommande cet article de Wikipédia.