oerthochansons télévision

Orthographe : la télé en parle (encore !) avec les Orthochansons !

20 février 2013 -

L’orthographe dans la bonne humeur : le présentateur danse sur l »Orthochanson « La saleté » (Ah, quelle saleté, les mots en « é »…etc…)

les « Orthochansons », à la télévision !

Un gros « poutou » à la 2 (« Télé Matin »), et à FR4 (« Faut pas rater ça »)

Promis, juré, je n’ai rien demandé à personne, je n’ai contacté personne, ils ont fait ça tout seuls de leur côté !

Il faut dire aussi que l’orthographe est un sujet chaux !

Ils ont déniché les Orthochansons, et ils ont passé un extrait avec des commentaires sympas !

Et je n’étais même pas au courant ! Ce sont des amis qui m’ont prévenu genre « hé ! tu sais que tu es passé à la télé ? »

Alors, cliquez ici pour voir ce que cela a donné…

L’orthographe à la télé ? Oui, mais dans la bonne humeur :

« ça reste dans la tête (… ) Je l’ai écouté plusieurs fois en entier (…) Et au moins cela permet aux enfants, et aux plus grands, d’avoir une manière ludique de retenir toutes les règles » Merci, merci…!

La télévision parle orthographe

A la télévision orthographe et orthochansons

Orthographe à la télévision avec les Orthochansons

L’orthographe, un sujet de plus en plus chaud.

Les vidéos ci-dessus datent du lancement des orthochansons, auxquelles se sont ajoutées, maintenant, 75 fables orthographiques.

Entre-temps, l’orthographe est devenue un sujet de plus en plus chaud.

Cela paraît tout à fait incroyable, mais il n’empêche que l’on constate qu’il y a, grosso modo, 20 % de personnes illettrées au sortir de leur parcours scolaire. 20 % ! Imagine-t-on une industrie, quelle qu’elle soit, qui affiche année après année, et sans trop de gêne, un taux de 20 % d’échec ! On peut penser que les dirigeants ne feraient pas long feu !
Et là, s’agissant d’orthographe, on ne trouve à se mettre sous la dent que la réforme de l’orthographe produite par l’académie française, sous la forme d’un simple rapport qui lui a été demandé.

Je ne suis pas un puriste de l’orthographe, matière vivante qui évolue au fil du temps. Une réforme destinée à la simplifier ? Pourquoi pas… mais je pense néanmoins qu’il faut au minimum garder une différenciation écrite entre les homonymes, par exemple.
Ma mère m’aime beaucoup.
Le maire de notre village est très attentif.
Cette année, je vais passer des vacances au bord de la mer.
Ces trois mots ont trois orthographes différentes, qui les distinguent.
Mais si l’on en n’a qu’une seule en tête, il devient beaucoup plus compliqué de « voir » ce que désigne le mot, et donc de comprendre ces trois petites phrases.
C’est le côté « outil » de l’orthographe, pour la compréhension, pour l’expression, et pour la pensée personnelle.

Par contre, cette fameuse réforme qui n’en est pas une, a quand même introduit un élément de confusion supplémentaire, puisqu’elle autorise explicitement à utiliser indifféremment l’orthographe avant et après les recommandations.
Allez donc expliquer à quelqu’un qui a du mal à tenir son orthographe, et à en percevoir toute l’importance, qu’il est maintenant possible d’écrire un mot, légitimement, de deux façons différentes… !
Alors, c’est normal, l’orthographe à la télévision ne s’est pas cantonnée aux petits reportages concernant mon travail ! Il y a eu beaucoup d’autres émissions de constat, de colère, ou de désolation !

Et moi, modestement, je poursuis mon travail de pédagogie souriante, avec mes Orthochansons, et mes Fables orthographiques !

 

 

 
 
 
 
 
 

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *