orthographe en chansons

La conjugaison en fables et chansons

4 septembre 2017 - ,

Conjugaison ?

Conjugaison ? Hola ! Nous voilà dans le compliqué, dans l’ardu, dans le bizarre ! D’ailleurs la conjugaison est la source de nombreuses fautes parmi les plus fréquentes. Et pourtant, si on prend la chose simplement et, surtout, dans la bonne humeur, tout va bien !
Quatre chansons et six fables, et, oui, tout va bien !

Conjugaison : un article, quelques fables et chansons…

Un petit article, pour commencer ? Allez, un article sur un temps très délicat, très difficile : le présent de l’indicatif ! Oui, le présent ! Je devine les réactions… « Quoi, le présent, mais il n’y a rien de plus simple ! » ou « Le présent, aucune difficulté ».  Mais, en fait, il est beaucoup plus complexe qu’il n’y parait, ce présent qui peut s’employer… en bien des circonstances ! Jetez donc un coup d’oeil sur l’article « Présent de l’indicatif ? Pas si simple « 

Et maintenant, passons aux chansons et aux fables …

Quatre chansons :
  • Alors, on va commencer avec les principes de l’accord du participe passé avec avoir ou avec être, Vous savez, les « je ne sais plus quoi » qui doivent être avant, ou bien après, on ne sait jamais… et bien, que diriez-vous d’un tango ? Allez, en piste ! Dansez sur « Le tango des accordés »
  • Ensuite, on va explorer un grand classique : Comment choisir sans hésitation entre « é », ou « er » Bon, une valse !, « La valse hésitation »
  • Maintenant, on va se promener. On se met au volant, on regarde le paysage défiler, sous l’œil soupçonneux d’un gendarme débonnaire abusant de son sifflet, et, de fleurs en pommiers, on va faire un joli voyage au pays du participe passé, d’où nous allons ramener un souvenir : savoir accorder (ou pas) sans erreur ! Allez, hop…, « Prenons la route »
  • Futur ? Conditionnel ? Il est très simple de les distinguer l’un de l’autre ! Il suffit de partir chasser… « Alouette »
    Six fables :
  • Incroyable mais vrai, il y a des verbes qui changent d’orthographe selon les temps. D’ailleurs, lisez vous-même :, «Oyez, oyez »
  • Bien sûr, ce sont des exceptions, mais ce sont surtout trois beaux pièges du participe passé avec avoir. Voici « Les pépés diaboliques »
  • Attention aux verbes en « dre », « J’attends ! »
  • Comment déterminer sans erreur la terminaison des participes passés,. C’est facile ! Tends l’oreille et… « Écoute un peu »
  • Et voilà le  verbe pronominal, « Drôle d’animal ! »
  • Infinitif, impératif, participe passé… « Bon appétit ! »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *