« Tu m’aimes ! »

13 décembre 2015 -

1,00

Tu m’aimes quand même ! Toute petite fable sur les homophones de même, une fable sans morale, sans règle et sans dictée, mais avec des mots d’amour !

Catégories : , Étiquette :

Description

Les homophones de même : les fautes d’orthographe à éviter

Même si tu m’aimes… Voilà, vous avez compris où se trouve l’erreur possible !

Mais encore ?

Mais encore… Là, il n’y a pas grand-chose à ajouter sur le sujet. Nous sommes encore dans les homophones, et nous pouvons en profiter pour faire un petit tour, et quelques liens, vers les fables et chansons du « Blog Orthographique » qui en parlent : regardez le « clin d’œil », après la vidéo…

La fable :

Pour une fois, une unique fois, cette petite fable ne comporte ni morale, ni règle, ni dictée, se contentant de parler d’amour !

« Je t’aime,
tu m’aimes,
il m’aime,
même pour un jour,
même pour toujours ! »

Extraits vidéo et téléchargement :

Découvrez quelques extraits avec la vidéo de présentation ci-dessous.

Vous pouvez commander cette chanson en utilisant le bouton « Ajouter au panier », en haut de page.

Vous pouvez aussi commander en une fois, soit les 25 chansons, soit les 75 fables, soit l’ensemble (les 100), à prix réduit. Pour voir ces offres spéciales, cliquez sur cette ligne.

 

Clin d’oeil : les homophones…

Petite définition…

Les homophones sont des mots qui se prononcent de façon semblable, mais qui ont un sens et une orthographe différents.
Cette particularité en fait une superbe source de fautes d’orthographe ! (Et source, également, de confusion…).,
À partir de là, et sachant ce que représentent les homophones comme danger orthographique, j’ai « tricoté » plusieurs fables sur le sujet.
Vous en avez un exemple sur cette page.

Même en fables et en chansons !

Vous avez aussi « tu es puni », sur les différentes mots qui se prononcent en « ni », ou « Sens dessus dessous », autour du son « sans ». Il y a aussi « Thé dansant », autour du son « dans », « Va petit bonhomme », avec le son « voi », ou encore « Tant qu’il y aura des poissons », avec le son « tan »… et bien d’autres, comme « Na ! », « Mon trésor », « Juste un peu », « Saucisson », « Quelle jolie robe », « Non mais alors ! », « Mémé vient déjeuner », etc… que vous trouverez sans peine dans le blog !
Des fables orthographiques, il y en a 75…
Je pouvais donc en consacrer quelques unes aux homophones les plus fréquents !

Enregistrer

Informations complémentaires

Formats

640×480, 960×720

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *