leur leurs

Accord de leur ou leurs ? (N°13)

9 mars 2017 - , ,
Les 40 règles de base de l’orthographe (N°13)

il faut leur mettre leurs beaux « s », ou pas ?

C’est en effet un petit mystère pour beaucoup que ce « s » qui apparaît ou disparaît à la fin du mot « leur » et il est facile de le deviner en constatant qu‘il y a environ 7000 interrogations le concernant sur Google… par mois !
Pour sourire un peu, on peut dire que pour l’étudier il faut être « à l’heure », car s’il n’est jamais trop tard pour apprendre quelque chose, il n’est jamais trop tôt non plus !
Et pour continuer dans le même genre, on peut ajouter qu’il faut, bien entendu, se méfier des « leurres », fausses explications et règles biscornues !

Leur ou leurs ?
Quelques exemples concrets…

Comment leur dire cela ? Il faut vraiment qu’ils changent leurs chaussettes, car le fait qu’elles soient tachées et déchirées nuit gravement à leur image d’enfants sages qui entretiennent avec soin leurs affaires, leurs vêtements, comme on ne cesse de leur demander de le faire, ceci faisant partie de leur éducation.
Mais il faut avouer qu’ils n’en font qu’à leur tête, ne suivant que leurs caprices et leurs envies, même s’il leur a été répété qu’il n’est pas bon qu’ils cèdent simplement à leurs penchants, quitte à mettre en péril leur avenir, ceci leur ayant été souligné très souvent.

Alors… si ce texte était un dictée, honnêtement, vous auriez fait combien de fautes ?
Oh ? Tant que cela ?

Constats

Accord de leur ou leurs… D’abord, on constate que  » leur  » s’accorde en nombre (leurs affaires, leurs caprices… leurs est bien au pluriel, avec un  » s « ). Mais il ne s’accorde pas en genre (leurs chaussettes, leurs envies, au pluriel, mais pas au féminin. Leure, avec un  » e « , n’existe pas !).

Mais on constate aussi que ce fameux mot peut s’appliquer à plusieurs personnes ou objets, mais ne pas prendre de  » s  » : on leur a dit, à eux, qui sont plusieurs… Il leur a été répété : même chose.
Il doit y avoir « un truc » !

Malheur…

accord de leur ou leurs il faut choisir

Ne confondez pas !

Bien… les constats sont clairs, et le problème est bien posé.
Voici quelques vers de circonstance :

Quel grand malheur,
quel grand malheur,
que de confondre
« leur » et « leurs »

Ainsi commence la fable « à la bonne heure » qui donne tous les trucs, toutes les ficelles, pour ne pas confondre « leur » et « leurs ». En fait, j’en je lis un peu car… c’est très simple. Jugez-en, avec la présentation de cette fable.
Et, n’oubliez pas… Il faut leur donner leurs chaussettes !

( Les 40 règles d’orthographe de base : retour au sommaire général )

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *