« Savamment »

13 décembre 2015 -

1,00

Les adverbes en -ment, c’est un mystère ! Savamment, un « a », violemment, un « e », et gentiment, brièvement, faussement, c’est encore autre chose ! Une simple fable et tout est clair !

Description

Les adverbes en -ment : les fautes d’orthographe à éviter

Gentiment ? Adverbes en ment : « …amment » ou « …emment » ? Ou autre chose, comme  » gentiment « , par exemple… Les fautes d’orthographe à éviter, elles sont là !

Mais encore ?

Les traces marquent brièvement le sable, puis s’effacent doucement…

Savamment… La fin de cet adverbe en ment se prononce « amment ». Et c’est pour cela, évidemment, qu’il y a un « a » ! Heu… En fait, non !

Violemment… La fin de cet autre adverbe en ment se prononce aussi « amment », et pourtant, il n’y a pas de « a », mais un beau « e »… Alors, pourquoi ce « e » ? Mystère ?

Et que penser de « faux », qui donne faussement ? Pourquoi ?

Mais aussi, que penser de « gentiment », de « brièvement » ou de « vraiment » ?
Mystères des adverbes en -ment !

La fable :

Comment améliorer son orthographe sur le sujet, comment sortir de cet enfer de « ment » ?
Un cours ? Oui, mais avec le sourire !
On remarquera par exemple que, pour les adverbes en -ment, il peut être utile de faire un pas en arrière, un pas en avant :
« Prudemment …
un pas en arrière :
prudent, c’est e-n-t !
Un pas en avant :
Prudemment, e-m-m-e-n-t,
c’est plus prudent ! »

Moralité…
« Comme quoi, quelquefois,
si on veut aller droit,
Il faut un pas en arrière,
et un pas en avant ! »

Ensuite, sur une musique de fond légère, on trouvera un résumé schématique de la question, en un seul écran, puis, bien sûr, une dictée pleine de pièges… et son corrigé !

Extraits vidéo et téléchargement :

Clin d’œil : les locutions adverbiales.

Une locution adverbiale, c’est une suite de mots, créé par l’usage, et qui peut se substituer à un adverbe.
Il n’en existe pas de liste complète.
Bien souvent, on les utilise sans avoir bien conscience de ce qu’elles sont.

En voici quelques exemples :

– Il parle à contretemps, ce qui nuit à la clarté de ce qu’il veut exprimer.
– Quand la police est arrivée, tout était sens dessus dessous (mais attention : ne pas écrire sans dessus dessous !).
– Il le salua chapeau bas.
– Mais il était persuadé de gagner à coup sûr.
– Bien sûr, je l’aide sans cesse. On peut dire que je le soutiens à bout de bras.
– Il est arrivé à brûle pourpoint, ce qui a surpris tout le monde.
– Évidemment, ils étaient bien installés comme des coqs en pâte.
– Il y avait beaucoup de monde. Ils entraient donc les uns après les autres.
– Ils étaient si heureux qu’ils auraient embrassé la Terre tout entière.
– Elle a joué sa meilleure carte d’entrée de jeu.
– Se levant de très bonne heure, et il est parti à la pêche dès potron-minet.
– Il court en gesticulant comme s’il avait le diable aux trousses.

Plus loin ?

Pour aller plus loin dans ce petit monde des locutions adverbiales, vous pouvez consulter, par exemple, le Wiktionnaire à la page qui leur est consacrée.

 

Informations complémentaires

Formats

640×480, 960×720

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *