« Oui, mais non…! »

17 octobre 2015 -

1,00

Une fable sur 16 fautes d’orthographe à éviter parmi les homophones : une jolie source de fautes d’orthographe ! Mais il y a moyen d’éviter les pièges !

Description

16 fautes d’orthographe à éviter sur les homophones : tache ou tâche, vanter ou venter…

Apprendre l’orthographe en s’amusant avec le Blog Orthographique !

16 faux-frères, et autant de pièges !

Tache ou tâche?
Ces deux mots sont clairement symboliques tant ils représentent en effet parfaitement ces mots pièges, sources formidables de fautes d’orthographe innombrables, que sont les « faux amis » ou encore appelés homophones.

Mais encore ?

Le français, avec sa merveilleuse orthographe, présente de très nombreux « faux amis », des mots qui se prononcent de la même façon, mais qui diffèrent complètement aussi bien pour ce qui est de l’orthographe que pour ce qui est du sens. Il est possible, bien sûr, de raisonner sur ce sujet, mais l’écho des fautes d’orthographe dont ils sont l’occasion n’en finit pas de résonner, de zéro en zéro !

La fable :

La fable passe en revue 16 couples de faux amis.
Il faut dire que, par exemple, de vanter à venter, de délacer à délasser, entre autres, il y a beaucoup à dire, comme cette petite réflexion, par exemple :

« mais qu’est-ce qu’ils se ressemblent, ces deux-là…
On dirait deux frères… Oui, mais non ! »

Après la fable, relecture à haute voix ! Puis, pour une fois, il n’y a pas de présentation de règle, puisqu’il n’y en a pas ! Par contre, en un seul écran, il y a pour chacun des 16 couples de faux amis, l’explication claire de leur sens respectif. Et puis dictée, une dictée particulièrement utile en l’occurrence, une dictée où les faux amis se faufilent dans le texte, bien sûr. On termine par le corrigé de la dictée, afin de vérifier d’avoir tout compris, et retenu de ces « faux amis » maintenant maîtrisés !

Extraits vidéo et téléchargement :

Découvrez quelques extraits avec la vidéo de présentation ci-dessous.

Vous pouvez commander cette chanson en utilisant le bouton « Ajouter au panier », en haut de page.

Vous pouvez aussi commander en une fois, soit les 25 chansons, soit les 75 fables, soit l’ensemble (les 100), à prix réduit. Pour voir ces offres spéciales, cliquez sur cette ligne.

Clin d’œil : oui, mais non !

Oui, bien sûr, tu peux raisonner sur le fait qu’il est plus agréable de partir en vacances que de rester à travailler chez soi. C’est évidemment un raisonnement qui tient debout. Mais ce n’est quand même pas une raison pour pousser des cris qui résonnent dans la maison, et résonnent également dans ma tête !
Celle-ci n’est quand même pas une caisse de résonance pour tes arguments !

Vanter, venter…

Et pourtant, je peux me vanter d’être compréhensive, et très à l’écoute de tes souhaits. Mais une colère pareille, qui ressemble à une nuée d’orages qui fait venter violemment et claquer les volets, c’est difficile à admettre.
Pour me délasser un peu, je vais enlever mes vêtements pour me mettre en robe de chambre. Et délacer mes chaussures pour me mettre en pantoufles !

Tache ou tâche…

Et oui, je l’admets, le fait que nous ne puissions pas inscrire des dates de vacances sur l’agenda, cela fait un peu tache sur notre emploi du temps, mais gagner assez d’argent pour pouvoir partir quelques jours, c’est une lourde tâche !
Oui, moi aussi, j’aimerais cela, mais non, nous n’en sommes pas encore là et je le regrette !
Mais oui, je me vante de faire le nécessaire. Et le village résonne de commentaires flatteurs sur mon travail, même s’il suffisait aux villageois de raisonner un peu pour comprendre mes motivations !

Informations complémentaires

Formats

640×480, 960×720

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *