« C’est comme ça »

4 juillet 2015 -

1,00

Une fable sur sa ou ça pour éviter de faire des fautes d’orthographe… sur ça !. Comment choisir entre sa ou ça ? Sa ça… ça se confond bien, dans sa dictée !

Catégories : , , Étiquettes : ,

Description

Sa ou ça ? Apprendre l’orthographe en s’amusant

Comment choisir entre sa ou ça ?

Sa ? Quelle est la faute d’orthographe à éviter, avec un si petit mot ?
C’est simple : il faut éviter de le confondre avec ça !

Mais encore ?

Sa faute préférée, c’est écrire sa comme ça, ou d’écrire ça comme sa plume le veut… Bref, ça, c’est sa hantise !

Bon, il ne va pas prendre sa tête à deux mains pour ça !

La fable :

…« Ne plus confondre sa et ça
et les tracas tu éviteras ! »

Et oui !

Après la fable, un karaoké orthographique : relecture attentive (et amusée !) de l’ensemble, tout haut, sur fond de musique douce…! Et puis, sur un seul écran, rappel de la façon très simple de distinguer ça et sa ! Enfin, petite dictée, et le corrigé qui suit ! Ça, ce sera bien utile pour conforter sa confiance en soi ! !

Extraits vidéo et téléchargement :

Découvrez quelques extraits avec la vidéo de présentation ci-dessous.

Vous pouvez commander cette fable en utilisant le bouton « Ajouter au panier », en haut de page.

Vous pouvez aussi commander en une fois, soit les 25 chansons, soit les 75 fables, soit l’ensemble (les 100), à prix réduit. Pour voir ces offres spéciales, cliquez sur cette ligne.

Clin d’œil : « Ah, ça ira, ça ira, ça ira… »

Non, Il n’est peut-être pas nécessaire de chanter cet air révolutionnaire entraînant pour se lancer dans les méandres de ce tout petit mot : ça !

Il est souvent utilisé en tant qu’abréviation de « cela ». Exemple : « La purée, je déteste ça », ou « Et voilà la pluie… ça va arroser les plantes ! », ou « Oui, il m’a trahi ! Oui, il m’a fait ça ! ».
Dans ces trois exemples, on aurait pu utiliser « cela », mais dans un français moins familier.

Utilisé dans l’expression « comme ça », il peut remplacer « ainsi » : « Il faut ranger les papiers comme ça ».
Dans la même expression, il peut remplacer « donc » : « Comme ça, vous voulez épouser ma fille ».
Enfin, vous pourrez aussi le trouver en tout début de phrase pour marquer l’indignation (« ça, c’est insupportable ! »), ou l’étonnement (« ça alors… vous en êtes certain ? »).

Petit mot microscopique.

Mais ce diable de mot microscopique peut aussi s’associer avec des copains pour exprimer encore autre chose…
Par exemple, avec le compère « comme si », il peut exprimer « moyennement », la moyenne étant, c’est bien connu, composée de hauts et de bas. Alors, c’est cette oscillation, justement qu’il exprime. Exemple : « Et tes affaires, ça va ? Oh, comme si comme ça ».

Autre exemple d’association avec un autre mot : il peut agir de concert avec « là ». Et, comme ça (comme ceci, comme cela !) Il est dans l’indication d’un lieu mal défini. Exemple : « Après la pluie, des champignons commencent à sortir ça et là ».

Voilà… ce petit mot de deux lettres, qui trouve le moyen d’exprimer tant de choses différentes, nous démontre aussi, si c’était nécessaire, toute la richesse et les nuances du français !

Informations complémentaires

Formats

640×480, 960×720

Les commentaires sont fermés.