« Avec un toit » sur notre maison

4 juillet 2015 -

1,00

Une fable sur notre ou nôtre, votre ou vôtre pour éviter les fautes d’orthographe. Notre, le nôtre, votre, le vôtre, les vôtres… avec un accent circonflexe ou pas ?

Description

Notre ou nôtre ? Votre ou vôtre ? Apprendre l’orthographe en s’amusant

Notre, le nôtre, votre, le vôtre, les vôtres…

Quelle est la faute d’orthographe à éviter, avec ce mot si simple ? Oh, elle n’est pas bien compliquée, mais on la trouve tout le temps ! Et même chose avec son cousin « votre »…

Mais encore ?

Notre ou nôtre, votre ou vôtre, les vôtres ?
Petite hésitation ? Il y a un « toit », un accent circonflexe, ou pas ?
Et si j’écris « votre maison, oui, la vôtre, est plus grande que notre maison, mais la nôtre est mieux située »… c’est bon ?

La fable :

La fable, aussi souriante que d’habitude, donnera, en plus, un « truc »…

« à lui, à elle, à eux, à moi, ou bien à toi,
pour bien l’écrire sans soucis, mettons un toit ! »

Après la fable, il est proposé un karaoké orthographique : relecture attentive (et amusée !) de l’ensemble, tout haut, sur fond de musique douce…! Et puis, sur un seul écran, rappel de la façon de faire très simple permettant de savoir s’il faut mettre un accent circonflexe ou pas ! Enfin, petite dictée, et corrigé !

Extraits vidéo et téléchargement :

Découvrez quelques extraits avec la vidéo de présentation ci-dessous.

Vous pouvez commander cette fable en utilisant le bouton « Ajouter au panier », en haut de page.

Vous pouvez aussi commander en une fois, soit les 25 chansons, soit les 75 fables, soit l’ensemble (les 100), à prix réduit. Pour voir ces offres spéciales, cliquez sur cette ligne.

Clin d’œil : Le Nôtre

Le métier de jardinier peut conduire tout en haut de la hiérarchie aristocratique, et permettre un enrichissement considérable, pourvu que l’on dispose d’une toute petite chose : le génie.
Et l’on peut dire que Le Nôtre en disposait ! Il a poussé au bout l’art du jardin à la française.
Notre « roi des jardiniers, et jardiniers des rois » a commencé chez l’oncle de Louis XIV, Gaston d’Orléans. Pas mal, pour un premier stage, comme on le dirait dans notre jargon d’aujourd’hui !

Un CV remarquable !

Il faut noter que, tout au long de sa carrière, il a su « choisir ses clients » !
Car, en plus de Saint-Cloud pour le duc d’Orléans, il a comme références Sceaux pour Colbert, Clagny pour Madame de Montespan, Chantilly pour le Grand Condé, Vaux-le-Viconte pour Fouquet…
Il y a pire comme CV !

Du jardin de Le Nôtre…

À cette époque, il y avait deux conceptions principales en matière de jardin.
D’abord, le jardin « à l’anglaise », s’appuyant sur un savant désordre, des plantations obéissant à un hasard maîtrisé…
Ensuite, le jardin « à la française », beaucoup plus organisé, dessinant des massifs symétriques, proposant des allées droites, avec des charmilles soulignant les perspectives, des jeux d’eau somptueux qui vienne contraster avec la rigueur du schéma général, etc… Et Le Nôtre a poussé cet art jusqu’à ces dernières limites, les jardins du château de Versailles représentant son chef-d’œuvre. En effet, si tout y est parfaitement ordonné, comme le veulent les principes du jardin à la française, il sait, en plus, disposer ça et là des allées obliques, quelquefois même sinueuses, qui dessinent un bosquet et permettent au détour d’un massif la surprise d’une statue, ou d’une petite pièce d’eau.

…à notre jardin.

Évidemment, notre jardin ne peut être traité de la même façon, ne serait-ce que, sauf exception, les jardins modernes sont de taille beaucoup plus modeste !
Mais l’on retrouve quand même les principes du jardin à l’anglaise, qui se traduit généralement par une grande pelouse sur laquelle sont plantés, soi-disant au hasard, quelques végétaux, quelques arbres…
Et, surtout, on retrouve aussi les principes du jardin à la française, avec des allées bordées de buis qui conduisent à un petit jet d’eau, avec des massifs symétriques…

L’Histoire s’écrit aussi dans les jardins !

Informations complémentaires

Formats

640×480, 960×720

Les commentaires sont fermés.