aucun aucuns

Aucun ou aucuns : logique illogique et orthographique !

22 mars 2018 - ,

Aucun ou aucuns : Orthographe

Aucun client dans ce magasin… Mais,il est prouvé que rien du tout peut quand même faire quelque chose…

L’orthographe de aucun

Aucun, c’est vraiment rien du tout, zéro, néant, et tout autre mot que l’on pourrait trouver pour signifier le vide.

Le cordonnier (par exemple !) le sait bien quand il dit « il n’y a aucun client dans ma cordonnerie ». C’est clair, il n’y a personne, il s’ennuie, et il a peur que son chiffre d’affaires de la journée soit égal à zéro.

Et pourtant, dans certaines conditions, aucun peut se retrouver… au pluriel !
Et nous voilà dans une logique illogique, car il est quand même vraiment bizarre de mettre au pluriel un mot qui signifie rien du tout !
Deux rien du tout, trois rien du tout… d’abord, cela n’existe pas, et en plus… c’est toujours rien du tout ! Ah ! Allez… respecter les règles d’orthographe et leur logique, ce n’est pas toujours simple !

L’orthographe de Aucuns

Alors, pourquoi doit-on écrire « aucuns préparatifs », ou « aucuns honoraires » ?
« Pour ce procès, où il n’allait toucher aucuns honoraires, il n’a réalisé aucuns préparatifs ».

Pourquoi ?
Et bien, tout simplement, parce que les mots « préparatifs » ou « honoraires » sont des mots qui n’existent pas au singulier ! Ils sont toujours au pluriel, et, du coup, le mot « aucun » qui les précède va se mettre aussi au pluriel… tout en signifiant qu’il y en a zéro.
Et voilà comment on fait une règle orthographique logique… tout en étant complètement illogique !

Prenons un autre exemple, avec le mot qui coûte cher, le mot « frais » ! Les frais, il y en a toujours beaucoup, il y en a toujours trop ! Et c’est peut-être pour cela que ce mot est toujours au pluriel. Et quand, par hasard, il n’y en a pas, on vous en prévient, et on le souligne, en voulant dire que, vraiment, il n’y en a « pas un seul », et donc en utilisant le mot « aucun ». Mais comme ce mot, « frais », est toujours au pluriel, on va écrire : « aucuns frais ».
Et oui, c’est comme ça !

Il en sera de même avec le mot « archives », puisqu’on ne dit jamais une archive, mais des archives. À partir de là, on écrira : « dans ce domaine, nous n’avons aucunes archives ».. Et nous réussissons ainsi à mettre « rien », le vide absolu, au pluriel, et au féminin ! Oui, connaitre et respecter les règles d’orthographe est un exercice délicatement poétique, parfois !

Si vous avez le tournis, retrouvez votre équilibre avec la fable « Aucuns soucis » . Ce lien vous conduit directement à sa présentation, avec extraits vidéo.

75 fables 25 chansons pour apprendre l'orthographe

LIENS : Les 25 chansons  Les 75 fables  Les 100 dictées  Les exercices  Les articles  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *